COMMENT ÉCONOMISER

1- Prevention.

1- La prévention est de loin la meilleure façon d’économiser de l’argent en ce qui concerne les soins dentaires. Comment pourriez-vous possiblement économiser plus d’argent sur un traitement de canal que si vous n’étiez pas arrivé au point où le traitement était nécessaire en premier lieu. La prévention commence par une bonne hygiène bucco-dentaire. Le brossage deux fois par jour et l’utilisation de la soie dentaire permettra d’éviter 90% de tous les problèmes dentaires.


La prévention, c’est aussi la visite chez le dentiste sur une base régulière. Les examens périodiques (aux 6 mois) permettront à votre dentiste de diagnostiquer les problèmes dans leurs phases initiales. Cela peut, par exemple, signifier un petit plombage, plutôt qu’un traitement de canal, une reconstruction coronaire et une couronne. La négligence entraîne invariablement une plus coûteuse et plus longue alternative.


Les compagnies d’assurance sont bien conscients de cette réalité et c’est pourquoi les plans d'assurance dentaire couvrent souvent 100% des soins préventifs.


2- Magasiner

Alors que de nombreux cabinets dentaires ont tendance à fonder leurs tarifs sur le guide de tarifs de l’Association des chirurgiens dentistes du Québec, vous trouverez souvent de grandes différences dans les frais d’un bureau à l’autre. Certains dentistes préfèrent fixer leurs honoraires plus élevés afin de voir moins de patients et de générer plus de revenus. Souvent, ces dentistes ne recommandent qu'un seul plan de traitement à leurs patients (voir # 3 ci-dessous) et certains refusent de voir ce qu’ils appellent des patients indésirables tels que les prestataires d’aide social ou les enfants.


3-Y- a t’il plus d’un moyen de résoudre mon problème?

Il ya quelques années, Reader’s Digest a réalisé une étude où les patients ont été envoyés dans plusieurs bureaux afin d’obtenir un examen de leur bouche et une estimation pour l’ensemble des soins dentaires nécessaires. Les résultats de cette étude a bouleversé la communauté dentaire. Des différences ont été trouvées non seulement en ce qui concerne les frais, mais aussi en termes de traitement recommandée d’un dentiste à l’autre. S’il est vrai qu’il y a souvent plus d’une façon de traiter certains praticiens n’ont recommandé qu’un seul plan de traitement à leurs patients: celui le plus cher!


Si vous avez des problèmes dentaires complexes ou une combinaison de problèmes (dents croches, dents manquantes, des préoccupations esthétiques, etc), il y aura souvent plus d’une façon de traiter. Assurez-vous que votre dentiste, non seulement vous dise quel est le meilleur plan de traitement, mais aussi si il y a d’autres plans de traitement possibles pour corriger vos problèmes.



4- Généraliste vs Spécialiste

Un spécialiste est un dentiste généraliste qui a suivi une formation complémentaire dans un domaine spécifique de l’art dentaire. Le plus souvent, les spécialistes sont les orthodontistes (broches), endodontistes (traitement de canal), périodontistes (traitement des gencives), les chirurgiens maxillo-facials et les prosthodontistes (couronnes, ponts et prothèses amovibles).


S’il est vrai qu'il est parfois nécessaire de vous envoyer voir un spécialiste lorsque la complexité d’un traitement dépasse la capacité du généraliste, certains dentistes ou cabinets dentaires ne fournissent pas certains types de soins. Si par exemple votre dentiste ne fait pas de traitements de canaux il référera tous les traitements de canaux à un endodontiste. Le problème ici ne réside pas seulement dans le fait que vous devrez aller quelquepart d’autre afin de faire votre traitement, mais qu’il sera aussi beaucoup plus cher. Par exemple, le coût d’un traitement de canal sur une dent antérieure est d’environ $ 400 lorsqu’ils est traité par un généraliste mais, il peut-être aussi élevé que 800 $ lorsque les soins sont dispensés par un spécialiste.

Garantie sur les soins dentaires.


Il est souvent impossible de prédire le résultat d’une intervention et c’est la raison pour laquelle nous ne pouvons pas garantir le succès des traitements. Toutefois cela ne signifie pas que nous ne puissions pas vous offrir une garantie limitée sur le traitement que nous offrons. Dans de nombreux cabinets dentaires si le traitement échoue, tels qu’un nouveau plombage qui fracture ou un échec de votre traitement de canal, c’est tant pis pour vous: vous aurez à repayer pour cela. Chez LE DENTISTE nous désirons enlever cette crainte pécunière et, par conséquent, offrons une garantie de trois ans sur presque tous les traitements que nous dispensons. Pour plus de détails, demandez-nous une copie écrite de notre garantie limitée de 3 ans


6- Crédits d’impôts

Saviez-vous que les soins dentaires sont souvent déductibles d’impôt? Si le traitement dentaire que vous ou votre famille avez reçu au cours d’une année dépasse 3% de votre revenu annuel, vous pouvez appliquer ce montant comme une dépense déductible sur votre declaration d’impôt sur le revenu. Pour de plus amples renseignements, visitez ce lien: www.aftertaxes.ca / comparededuction.html


7-Pour ceux qui ont une assurance dentaire:

A-S'en servir!

Je suis étonné de voir combien de gens paient pour une assurance dentaire mais ne s’en servent pas. La plupart des régimes d’assurance couvrent les soins sur une base annuelle. Cela signifie qu’un montant maximum est alloué pour une année donnée et est renouvelé l’année suivante. Mais ce qui n’est pas utilisé ne peut pas être appliqué à l’année suivante. En gros, cela veut dire que tout montant dont on ne se sert pas lors d’une année courante est perdu. La meilleure façon de profiter de votre assurance dentaire est de venir à vos visites régulières de prévention. La plupart des compagnies d’assurance couvrent les frais de prévention à 100%.

B-Pour de gros travaux, étaler le plan des traitements et les coûts associés sur deux années successives.

Si vous avez besoin de plusieurs travaux dentaires demandez à votre dentiste s’il est possible de commencer les travaux en décembre et de les terminer en janvier. Comme mentionné ci-dessus, puisque la majorité des régimes d’assurance couvrent les soins sur une base annuelle et qu’elle sont renouvelables en janvier, il peut s’avérer bénifique d'étaler vos soins de la fin d’une année de couverture au début d’une autre. Donc, disons que vous avez 3000 $ de travaux dentaires nécessaires, mais le maximum de couverture pour ces services est de $ 2000 par année. En commençant le travail en décembre et en le complétant en janvier, vous pouvez obtenir tous les soins dentaires effectués dans un court laps de temps sans dépasser le maximum de votre couverture.